Logo zéro déchet, zéro gaspillage

De 2009 à 2014, le SMITOM était engagé dans un Programme Local de Prévention (PLP) dont l’objectif était de réduire la quantité d’Ordures Ménagères et Assimilés de 7% sur l’ensemble du territoire. Grâce à un programme d’actions mis en place durant les 5 années, la quantité d’OMA produite à baissée de 14,5% passant de 314,14 kg/hab en 2008 à 268,47 kg/hab en 2014.

Depuis décembre 2014, suite à l’appel à projet lancé par le Ministère du Développement Durable, le SMITOM fait partie des 58 premiers lauréats du projet Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, pour une durée de 3 ans. Un programme d’actions qui s’inscrit dans la continuité du PLP a été défini et va permettre de rendre davantage vers une économie circulaire. Cet appel à projet s’est concrétisé par la mise en place d’une convention avec l’ADEME à la date du 1er avril 2015 pour 3 ans.

Le décret n°2015-662 du 10 juin 2015 relatif aux programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés rend les PLP obligatoires pour les collectivités. Ainsi, le programme Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage ayant des objectifs similaires, avec des rapports annuels à soumettre à l’ADEME, sera le PLP du SMITOM pour les années à venir.

Ce projet a pour objectif de :

  • Formaliser un engagement volontaire
  • Mobiliser et impliquer les acteurs dans la durée
  • Valoriser les acteurs moteurs du territoire
  • Améliorer les habitudes de consommation et les comportements quotidiens
  • Mettre en place des actions significatives et les pérenniser dans le temps

La première action pour le SMITOM dans le cadre de ce projet a été l’élaboration d’une charte d’engagement afin de pérenniser ses actions de sensibilisation. Celle-ci s’adresse à tous les établissements (de formations, de santé, de loisirs, d’entreprises, les collectivités, …) souhaitant s’investir dans la prévention et la réduction des déchets à long terme.

Pour la première année de ZZ en suivant l’évolution des tonnages par rapport à l’année de référence (2008, avant le lancement du PLP), on constate que la production d’OMA continue de baisser pour atteindre -15,96 % et -1,66 % par rapport à 2014. L’un des facteurs qui a contribué à cette réduction des tonnages produits est la sensibilisation effectuée lors des forums de distribution des bacs à ordures ménagères sur la Communauté de Communes des Coteaux du Layon. En effet, ces rencontres donnent l’occasion d’échanger avec les usagers et leur rappeler à la fois les consignes de tri et leur donner des pistes pour qu’ils réduisent leurs déchets. Cette action se poursuit actuellement avec le territoire du Douessin et celui du Vihiersois à venir.

Quant aux tonnages de déchèteries, ils augmentent depuis deux ans, probablement grâce au temps favorable à la production de déchets verts. Le SMITOM essais de maîtriser ces tonnages en 2016 avec le développement du service de broyage de végétaux pour les particuliers.

camion SMITOM